top 10 des couettes éco-responsables

Comme je vous le disais dans mon article de vœux, l’année 2019 sera placée sous le signe d’un plus grand engagement. Je ne vous garantis pas encore que tous les posts seront “labellisés”, mais l’avancée se fera petit à petit.

En plein mois du blanc, on commence avec cet article dédié au linge de lit éco-responsable, à la fois sain pour vous et pour la planète, sans pour autant sacrifier à l’atmosphère et au style de votre chambre.

On parle beaucoup du marché du textile polluant en pensant à l’habillement, et plus particulièrement à la fast fashion. Mais le linge de maison est évidemment concerné. Et choisir un linge de lit bio est d’autant plus pertinent qu’on passe environ un tiers de sa vie dans son lit, littéralement le nez dans son oreiller… Ça fait réfléchir non ?

C’est parti.

MEMO ECOLO

Avant tout, faisons un petit point sur les textiles et les labels pour que vous fassiez votre choix de manière éclairée.

privilégier des matières naturelles

Concernant les textiles, privilégiez évidemment les matières naturelles, mais toutes ne se valent pas. En effet, il faut prendre en compte plusieurs facteurs :

  • leur lieu de production (plus ils viennent de loin, plus grand sera l’impact carbone)

  • les conditions de production : niveau de consommation d’eau, utilisation de produits polluants, etc.

  • les conditions de travail : revenus des producteurs, travail forcé des enfants

Ainsi, pour nous, les matières à privilégier sont le chanvre et le lin car tous deux sont essentiellement produits en Europe, voire en France, respectivement premier pays producteur européen et premier pays producteur mondial.

En outre, ces deux plantes sont peu aquavores pour leur production. Que rêver de mieux ?

Sinon, il est difficile de passer à côté du coton, mais son impact carbone est bien plus important (au moins 4 pays traversés), sa production nécessite une grande consommation d’eau (entre 7000 et 29000 litres d’eau par kilo) et utilise énormément de pesticides (25% des pesticides utilisés dans le monde pour 2,5% des surfaces cultivées).

Heureusement, il existe du coton bio et du coton recyclé, même si la production reste aquavore et qu’il faut faire attention au greenwashing.

des labels pour vous guider

Pour vous aider à y voir clair, de nombreux labels existent, répondant à ces différents critères :

  • le label GOTS (global organic textile standards) est le plus rigoureux, garantissant que la production respecte les règles de l’agriculture bio, qu’aucun produit toxique n’a été utilisé et que les conditions de travail sont correctes.

  • le label european flax concernant spécifiquement le lin et le chanvre, garantit l’origine et la traçabilité, une agriculture sans OGM, sans irrigation et sans déchet, des conditions de travail respectueuses.

  • le label oeko-tex est davantage axé sur l’humain avec 2 niveaux. Le premier garantit que le tissu n’est pas dangereux pour la santé (standard 100) et le second assure des conditions de travail décentes aux producteurs. La traçabilité des matières est assurée, respectant au maximum l’environnement sans pour autant être bio (made in green).

  • le label Max Havelaar se concentre lui essentiellement sur les conditions de travail des exploitants. Le coton y est garanti sans OGM, mais pas sans pesticide.

ne pas négliger le processus de teinture

Au delà de la matière en tant que telle, soyez vigilant.e également sur la teinture qui utilise souvent des produits nocifs pour la santé et pour l’environnement.

Donc trois options s’offrent à vous : choisir des textiles non teints, des teintures végétales ou des teintures labellisées GOTS.

SHOPPING LIST DE COUETTES ECOLO

Après ce mémo pratique, on en arrive à la shopping list tant attendue (enfin, je l’espère, haha), en partant du plus responsable et respectueux de l’homme et de l’environnement. On y va ?

chez les “petites” marques

Pour les puristes, j’ai trouvé un modèle basique chez Biotissus, 100% lin, made in France, certifié GOTS, garanti 5 ans et non teint !

à voir ici (214€ pour une housse 200x200)

Pour ceux qui pensent à la planète mais aussi à leur intérieur, voici d’autres modèles avec une touche en plus

Voici le premier modèle de cette sélection à la fois éthique et esthétique, trouvée chez couleur chanvre. C’est la housse de couette qui réunit le plus de critères éco-responsables : elle est composée à 100% de lin français, certifié “Terre de Lin”. Il est tissé est confectionné dans le Nord, puis teint à Saint Jean de Luz grâce à un procédé écologique labellisé GOTS 3.0.

Le large choix de couleurs devrait convenir à tous les intérieurs (ici “thé bleu” et “blanc de chaux” en image de couverture)

à découvrir ici (249€ pour une housse 200x200)

top5-couette-chanvre.jpg

Toujours chez couleur chanvre, vous trouverez aussi cette subtile housse bicolore… en chanvre. Ici la confection se fait sur commande, et toujours avec des teintures écologiques.

à voir ici (349€ pour une housse 200x200)

top5-housse-couette-bio-lin-madeinfrance.jpg
couette-lin-bio-madeinfrance.jpg

Autres modèles chez Embrin, les couleurs sont plus neutres, notamment inspirées de la côte d’albâtre, en Normandie (craie, galet, fougère, etc) où est fabriqué leur lin, certifié european flax.

à découvrir ici (189€ la housse 200x200)

shoppinglist-couette-lin-madeinfrance.jpg

Autre marque, lab boutique, propose à la fois du linge de maison en lin ou en gaze de coton bio, toujours en monochrome.

à voir ici (149€ la housse 200x200)

top5-housse-couette-coton-bio-motif.jpg

Chez Monalison l’engagement est également de mise, avec du coton bio et fairtrade, labellisé GOTS.

la marque Monalison n’utilise que des colorants purs et non toxiques et reverse 2% de ses ventes à Fairtrade pour offrir des primes à la coopérative de producteurs.

Et contrairement aux autres marques proposées jusqu’ici, vous trouverez ici quelques modèles avec des motifs d’inspiration scandinave et moderne.

à voir ici (185€ la housse 200x220)

ie
top5-couette-ecolo-lin.jpeg

dans les “grandes” enseignes

Après ces “petites” marques, passons maintenant aux enseignes plus généralistes. Les prix seront globalement plus avantageux, mais parfois au détriment de la qualité et/ou de l’origine.

Après, l’idée ici n’est vraiment pas de vous culpabiliser. Chacun fait avec ses moyens et si vous ne pouvez pas vous payer du linge en lin de fabrication française teint avec des procédés labellisés, c’est déjà un premier pas de prendre une couette en coton bio plutôt que n’importe quel coton. Le principal c’est de dépasser vos habitudes actuelles pour contribuer à votre échelle (c’est la fameuse théorie du colibri de Pierre Rabhi) tout en choisissant un modèle qui vous plaise.

Je commence par parler de la Camif qui au delà du discours agit véritablement. Ainsi, J’ai particulièrement été impressionnée par leur choix de fermer le site lors du black friday, acte courageux pour une marque aussi installée !

Quelques modèles intéressants, comme la réversible avec l’une des faces en chambrai de lin et l’autre dace en coton bio labellisé GOTS (En plus, 1% est reversé pour la protection des abeilles et des forêts françaises. top, non ?) ; ou la couette Flandres, mélange de coton et de lin lavé, fabriqué en France et labellisé oeko-tex.

à voir ici (145€ pour la housse réversible 200x200) et à voir ici (89,90€ pour la housse 200x200 en coton+lin couleur)

Il y a également d’autres modèles en coton bio imprimés à moins de 100€

Chez Cyrillus également vous pouvez trouver des couettes en lin, labellisées oeko tex et fabriquées au Portugal.

à voir ici (139€ la housse 200x200, en promo en ce moment à 111,20€)

housse-couette-coton-bio.jpg

A la Redoute également, certains modèles sont en lin ou en chanvre de fabrication européenne ou en coton bio. J’aime beaucoup le modèle Ponlok ci-dessus avec son simple quadrillage (“seulement” en coton bio, je l’avoue), mais vous avez beaucoup plus de choix.

à découvrir ici (65€ pour la housse 200x200 en promo en ce moment à 52€)

J’ai vu également que Monoprix faisait une offre en ce moment : 30% sur le linge en coton bio. Certains modèles sont sympa également. (ici)

J’en profite pour faire un petit aparté : Ces modèles ont un coût évidemment, c’est le prix à payer pour la qualité et le respect de l’homme et de l’environnement. Mais il y a peut-être encore mieux à faire : avez-vous vraiment besoin d’une nouvelle housse de couette ?

Même si celle que vous avez aujourd’hui n’est absolument pas bio mais qu’elle est encore nickel, c’est finalement réutiliser celle-ci aussi longtemps que possible qui parait le plus écolo. Quitte à attendre un peu pour investir dans une belle parure le moment venu.

Voilà pour ce premier article officiellement slow. Quel modèle vous plait le plus ? Que pensez vous de la nouvelle direction du blog ? N’hésitez pas à laisser votre avis en commentaire. J’ai hâte de savoir ce que vous en pensez, ne soyez pas timide, ce blog est pour vous 😊